Au Fil de Jiji

Du lifestyle Hygge : Livres, Séries, Bujo, Equitation

On est dimanche, vous hésitez : rester sur le canapé et finir les chocolats de pâques, ou aller faire votre petit jogging ?

Résultat de recherche d'images pour "running gif"

Comme vous avez pu le voir sur mon blog et sur instagram, cela fait plusieurs mois que je n’hésite pas. Récemment, j’ai passé la barre symbolique des 45 minutes de courses sans marcher, sans décéder et sans tricher (genre mon chrono s’est arrêté, j’ai mal au genou, j’ai envie de faire pipi, j’ai poney). Et cela n’aurait peut être pas été aussi facile si je n’avais pas mes deux outils de torture préférés :

1 ) Ma montre Garmin Forerunner 35, dont je vous parlerais dans un prochain article, et qui fais mon bonheur de débutante en running, notamment avec toutes les petits programmes qui permettent d’améliorer son chrono

2) L’application Open Runner, dont je viens vous parler aujourd’hui.

C’est vrai que beaucoup de runner utilisent des applications comme Strava pour préparer leur parcours et enregistrer leurs résultats de courses. Cependant, j’ai testé Strava, et après quelques soucis pour circuler facilement dans le site et créer un premier parcours, je suis passée à la deuxième adresse qui m’avait été conseillée : Open Runner, que vous pouvez retrouver sur internet ou directement en application sur votre téléphone.

Résultat de recherche d'images pour "running gif"

Tout comme les autres plateformes, vous pouvez planifier votre parcours, et ainsi découvrir pour combien de kilomètres et quel dénivelé vous partez. J’aime bien programmer mon parcours pendant ma pause déjeuner : ça me motive à l’idée de ce que je vais faire comme distance, quel chrono je vais me fixer, et j’en profite pour programmer ma montre.

Je me jette aussi sur l’application pour voir combien de kilomètres j’ai effectué lorsque je n’avais pas de montre et que je pars à l’aventure : ça me permet de voir les progrès effectués.

Résultat de recherche d'images pour "running gif"

Et même si le chrono et les kilomètres ne sont pas au final le but ultime, c’est toujours sympa de pouvoir enregistrer le super trajet avec la superbe vue qu’on a envie de refaire !

Que ce soit pour progresser ou pour ne rien oublier, je vous conseille donc de tester cette petite application que j’ai totalement adopté. Et on se retrouve bientôt pour parler de ma montre !

Publicités

Résultat de recherche d'images pour

Si vous traînez sur mon blog ou sur mon instagram, vous avez pu voir que j’ai adoré en début d’année le livre Ready Player One de Ernest Cline, livre dont est directement tiré le film qui est sorti la semaine dernière.

Le résumé est le même : afin de remporter la direction de l’Oasis, monde virtuel en ligne, et les millions de dollars qui vont avec, des dizaines de joueurs se connectent tous les jours à la recherche de l’Easter Egg, caché par le créateur de l’Oasis, Hallyday, au moment de sa mort.

Alors je dois vous dire tout de suite : le film ne respecte pas le livre. L’histoire global est la même, mais, sans vous spoiler, les étapes pour parvenir au dénouement ne sont pas les mêmes. D’ailleurs, le dénouement n’est pas exactement le même non plus. Mais je trouve que pour une fois, c’est justifié. En effet, beaucoup d’éléments du livre auraient été : 1) difficile à retranscrire à l’écran sans qu’on meurt d’ennuis 2) difficile à adapter à cause des droits d’auteurs, pour les différents jeux ou films. Cependant, les scénaristes ont gardés la dynamique entre les personnages, et l’atmosphère globale, ainsi que certaines scènes clés du livre. Pour le reste, c’est 2h de pur bonheur, de pop culture qu’on adore, et un passage où j’ai failli pleurer, tellement j’étais contente du film choisi (OK j’essaie de vous dire plein de choses sans vous spoiler, ayez pitié !).

Les différents acteurs sont bien choisis : pour une fois, on n’a pas des gens qui ont l’air d’avoir 30 ans mais qui en ont 16. La dynamique et les différents liens sont bien respectés. Maintenant, je pense que l’Oasis et son créateur restent vraiment le personnage principal, et c’est ce qui fait toute la beauté du film.

Côté décor, je compte bien acheter le DVD pour pouvoir mettre pause 100 fois et observer chaque détail et chaque personnage. Tout est extrêmement bien pensé, et le fait qu’on soit dans un monde virtuel offre des possibilités plutôt intéressantes. Pour une fois, je trouve que le voir en 3D est indispensable pour le rendu dans l’Oasis.

Si vous aimez la pop culture et les jeux vidéos, là encore, je vous conseille de foncer le voir !

Résultat de recherche d'images pour

On est mercredi, et le Mercredi, c’est soirée ciné ! Toutes les nouvelles sorties, les histoires à découvrir.. mais je vous retrouve pour vous parler d’un film qui est déjà en salle depuis quelques semaines, Tomb Raider, avec Alicia Vikander, Daniel Wu, Dominic West et Walton Goggins, que j’ai vu pas plus tard qu’hier, et que j’ai adoré.

Pour les adeptes (comme moi) du jeu vidéo Lara Croft, on retrouve un synopsis assez familier : Lara Croft est une jeune fille sans le sou suite à la disparation de son père 7 ans auparavant. Et bien sûr, comme c’est une aventurière dans l’âme, elle décide de partir à sa recherche.

Bon, niveau histoire, c’est du Lara Croft : de la jungle, de la découverte, des mystères à résoudre, si vous aimez les jeux et/ou les films d’aventure, vous allez adorer. Après, ce n’est pas une haute oeuvre cinématographique, c’est concrètement de la pop culture faite (et bien faite) pour les fans. J’ai adoré, j’adore le personnage, j’adore les jeux, j’adore les films d’aventure, donc je vous conseille quand même de foncer !

Niveau personnage, Dominic West est très touchant dans les flash-backs en tant que Lord Croft. Walton Goggins est excellent, on est loin du personnage de Venus dans Sons Of Anarchy, plus proche de l’époque The Shield et ça lui va bien. J’ai beaucoup aimé la dynamique du duo Daniel Wu/Alicia Vikander, mais c’est quand même Alicia Vikander qui peut sortir la tête haute de ce film. On est dans la période avant que Lara Croft devient Tomb Raider, où elle est encore jeune et très loin de la femme fatale qu’ils nous avaient pondus dans les deux premiers films Lara Croft. Mention spéciale pour les biceps et les épaules, elle en a poussé de la fonte. Pour les anglophones, je vous invite à regarder cette petite vidéo qui parle de son entraînement pour le film :

Côté décor, c’est un quasi sans faute : que ce soit au niveau des accessoires ou des plans larges, on a de nombreux clins d’œil aux jeux vidéos qui font plaisir, mais de manière générale on arrive vraiment à retrouver l’atmosphère du jeu.

Je vous conseille donc de vous ruer dans les salles avant qu’il ne soit trop tard !

Je vous retrouve enfin pour mon bilan de Mars. J’ai bien profité de mon week-end de Pâques, malheureusement, ça n’améliore pas le bilan de ce mois-ci. Et oui, comme le prouve mon manque d’activité sur le blog, je n’ai pas beaucoup lu. 

La « faute » à trois éléments : en ce moment, je fais du sport, beaucoup de sport, les temps d’entraînement prennent donc sur les temps de lecture. Deuxième élément : le planning de l’amoureux ayant changé, il a fallu réajuster notre vie à deux, et les corvées que je fais maintenant. Seule. Et avec la meilleure organisation du monde, ça prend quand même du temps. 

La dernière chose qui m’a ralenti est super positive : je lis les préquels de Dune. Je ne me souviens pas en avoir parlé sur le blog, mais j’ai lu les 8 livres écrits par Frank Herbert il y a deux ou trois ans. J’ai adoré, et je lis depuis le début de l’année les préquels, écrits par son fils Brian Herbert et Kevin J. Anderson. Chaque tome faisant au moins 800 pages, et le niveau d’écriture et de détails étant plutôt élevé, ça prend forcément du temps. Surtout quand on lit que 50 pages par jour.

J’ai donc lu la Trilogie de Dune La Genèse (les trois premiers tomes des prequels) en ce début d’année, et j’ai terminé le troisième tome, la Bataille de Corin, mi-mars. Bien sûr, j’ai adoré. J’en ai écouté une partie en livre audio et en VO, et c’était encore mieux ! Je ne vous raconte pas le résumé, puisque ce serait un très gros spoiler si vous n’avez pas lu les livres d’origine, mais je vous conseille vraiment toute la saga. Pour cette trilogie en particulier, pensez Star Wars meet Terminator, et vous êtes au paradis du lecteur de SF.

Résultat de recherche d'images pour "la bataille de corrin"

Et c’est malheureusement le seul livre que j’ai terminé au mois de Mars, puisque j’écoutais en parallèle La Petite Amie, de Michelle France, que je n’ai toujours pas fini. Je n’accroche vraiment pas, ni à la petite amie cinglée, ni à la mère étouffante. Je compte quand même le finir pour voir où cela nous mène. L’auteur construit une histoire de manipulation, avec une belle mère parfaite persécutée par une belle fille intéressée.. Mais rien de très poussé, et il est donc difficile d’accrocher. 

Résultat de recherche d'images pour "la petite amie livre"

Etant lassée de ce livre audio, et puissamment influencée par un poste Insta, j’ai téléchargé sur Audible Une Famille Parfaite, de Lisa Gardner : une histoire de famille mystérieusement enlevée sans explication. J’en suis à plus de la moitié, je suis addict ! Le livre étant le tome 2 de la saga Tessa Leoni, j’ai déjà prévu d’écouter le tome 1 (oui, tant pis), car je suis vraiment intriguée par le personnage. 

Résultat de recherche d'images pour "une famille parfaite livre"

Après la Bataille de Corrin, j’ai voulu faire une pause dans la SF et j’ai commencé la lecture des Derniers Jours de Rabbit Hayes, de Anna McParlin. J’ai vraiment accroché, mais pour l’instant, je ne suis pas d’humeur à pleurer sur un livre. Je l’ai mis de côté mais il est en haut de la pile de mes lectures à venir. 

Résultat de recherche d'images pour "les derniers jours de rabbit hayes livre"

Ma lecture du moment est donc le tome 1 de la trilogie qui suit Dune la Genèse, soit La communauté des soeurs, tome 1 de la saga Dune Les Origines. Ce livre est encore mieux que les trois précédents, sachant que je le lis trois fois plus vite. J’espère donc venir à bout de ce gros tome de 850 pages, pour un peu avancer dans ma pile à lire !

Résultat de recherche d'images pour "la communauté des soeurs dune"

Voici donc pour mon petit bilan du mois de Mars. Beaucoup de livres entamés et non finis, mais avant tout trois lectures que j’adore, alors pourquoi culpabiliser ?

Alors oui, vous pouvez le voir dès le titre, le bilan n’est pas glorieux. J’avais toutes ces bonnes résolutions : couper mon téléphone et lire, ne pas regarder de films et lire, écouter des livres audios, etc… Mais voilà, plusieurs choses ont joué contre moi : j’ai découvert les podcats (vous trouverez mon article sur le sujet ici), j’ai été très stressée, le mois était très court et je suis partie en vacances.

Comme je suis l’une des rares personnes qui ne lis rien en vacances, j’ai donc lu un total de 2 livres, 3 mangas, et commencé un livre audio. Par rapport au bilan du mois dernier, ce n’est pas glorieux, et par rapport à objectif annuel encore moins.

Voici donc le petit récap de mes lectures :

Le livre audio toujours en cours : 

Résultat de recherche d'images pour "la petite amie"

La Petite Amie, dont je pense tout le monde a entendu parler. Je n’en suis qu’au début et je dois me forcer pour l’écouter, puisque je trouve que les premiers chapitres sont vraiment centrés autour de l’amour inconditionnel de la maman pour son fils, et ça en devient trop répétitif.

Les 3 mangas : 

Résultat de recherche d'images pour "dragonball"

J’ai fini les tomes 19, 20 et 21  de Dragonball, en volume double, ce qui veut dire que j’ai fini la série que j’ai commencé à lire l’été dernier. Bravo moi !

Le livre qui m’a ralenti : 

Résultat de recherche d'images pour "l'inconnue du quai"

J’avais adoré en Janvier (mon récap est ici si vous l’avez loupé) Une fille Parfaite, le premier livre de l’auteur. J’ai donc décidé de lire l’Inconnue du Quai, le deuxième livre, et malheureusement, je suis sortie mitigée de cette lecture. On suite l’histoire d’une jeune femme qui recueille chez elle une adolescente sans-abri et son bébé.

J’ai trouvé la première moitié du livre assez lente ; par contre, à la moitié, je ne pouvais plus le lâcher. Sur un court thriller psychologique de 250 pages, ça a vraiment ralenti mon rythme de lecture.

Le livre qui m’a fait flipper : 

Résultat de recherche d'images pour "avec tes yeux"

Avec tes yeux de Sire Cedric. Je vous conseille de vous plonger dans cette lecture à l’aveugle (jeu de mot !), parce que vous rentrez tout de suite dans le coeur de l’histoire. J’ai beaucoup aimé le rythme du livre, et même si la fin n’était pas époustouflante, j’ai passé un très bon moment.

Et vous, qu’avez-vous lu en Février ?

En ce beau mercredi qui, je l’espère, pour pas mal d’entre vous est synonyme de détente, je vous retrouve afin de partager avec vous une de mes nouvelles lubies, les podcasts.

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez peut être que j’ADORE les livres audios. J’aime aussi beaucoup la radio, malheureusement je ne trouvais pas d’applications que j’appréciais pour écouter des podcasts.

Après des mois de recherche et en suivant les conseils autour de moi, j’ai fini par installer Podcast Addict, et depuis et bien je ne fais plus que ça ! Comme les livres audios, et comme la télé est bannie chez moi, les podscats m’occupent pendant que je : conduis, fais le ménage, fais la cuisine, plie le linge, refais mon vernis, planifie dans mon bullet, et même pendant que j’écris sur le blog ou que je surfe sur les réseaux sociaux.

Et oui, on le sait, le cerveau supérieur des femmes étant multitasking, les podcasts occupent la partie de mon cerveau qui n’est pas stimulée pendant certaines de ces tâches plutôt ingrates.

Voici donc la liste non exhaustive de mes favoris du moment :

  • Hondelatte Raconte : des histoires de crimes, mais aussi d’injustices judiciaires, ou encore d’hommes ordinaires qui font des choses extra-ordinaires (voir l’épisode sur le Mont Blanc). Les épisodes sont assez longs, mais ça me plait !
  • L’heure du crime : dans le même registre, l’histoire de criminels, d’innocents accusés, et de tous ces petits détails que l’on ne lit pas dans les journaux. Là aussi les sessions durent une heure.
  • Tu parles d’une histoire : dans le même registre mais en beaucoup plus court, Nova nous fait partager, avec son super narrateur, des histoires extraordinaires résumées en quelques minutes. Voir celle sur la peste, qui fait froid dans le dos !
  • Le Feuilleton : France Culture nous offre des heures de « livres joués ». C’est du bonheur : un croisement de littérature et de théâtre dans vos oreilles.
  • La Chronique Cuisine : Où comment vous raconter la cuisine autrement. Je vous conseille d’écouter, le style est singulier et adorable.
  • Inspiré de faits réels : Pour les fans de films, et de tous les petits détails des histoires vraies qui mènent à l’histoire de réalisations que vous avez forcément vu ! Je vous conseille l’épisode sur Conjuring et sur Souviens toi l’été dernier.
  • Le bureau des Mystères : Fait pas les mêmes créateurs que « Inspiré de faits réels », avec un ton un peu plus sérieux, ils vous racontent des histoires mystérieuses et parfois paranormales, et comment ne pas adorer ? A écouter la lumière allumée !