Au Fil de Jiji

Du lifestyle Hygge : Livres, Séries, Bujo, Equitation

Petit article sur Emma peut-être, écrit par Arnaud Molinié, et publié en Janvier 2013 par le Cherche Midi.

emma-peut-etre-1260875-616x0Résumé : Emma Frampton ne porte pas chance aux hommes qui l’aiment : ils meurent assassinés. Traders de haut vol, ils travaillent comme elle dans la plus grande banque des États-Unis, à New York. Dans le monde en crise de Wall Street, la lutte que se livrent les dirigeants pour le pouvoir est sans merci. Dans cette foire d’empoigne, aidée par son père, juge à la Cour suprême, Emma grimpe rapidement les échelons de sa hiérarchie. Mais la belle WASP se retrouve prise au piège d’un complot terroriste où la politique et la finance sont intimement liées. Emma fait le choix de la trahison pour sauver sa peau. Un pari risqué. Corruption d’un côté, éthique radicale de l’autre, deux mondes vont plonger dans la spirale infernale de la violence en s’affrontant pour imposer leurs lois, dont personne ne sortira indemne.

      Vous l’aurez compris, Emma peut-être nous emmène dans les fins fonds du monde de la finance post-11 Septembre. On suit Emma, qui se fait petit à petit, au détour de coups tordus et de gens morts, sa place au soleil. Au début, l’histoire est très prenante, pleine d’intrigues et de rebondissements. On alterne entre les chapitres à la troisième personne où l’on suit tous nos personnages, et des chapitres à la première personne, qui suit le récit d’un comploteur dont on ignore l’identité. Malheureusement, bien qu’au début, on arrive très bien à comprendre, petit à petit, ces chapitres « anonymes » sont très confus. A la fin du livre, on est même totalement confus, avec plus de questions qu’au départ. La fin est quand même énorme !

      Les personnages sont très bien construits. Emma est une anti-héroïne : bien qu’elle réussisse dans sa vie professionnelle, sa vie personnelle vire dès le départ au désastre ! Le narrateur anonyme est aussi très intéressant, dans le genre méchant parfait. Ces passages nous permettent de plonger dans les pensées de celui qui tire certaines ficelles. Fayçal est mon personnage préféré. Je l’aime beaucoup en homme (et gendre) parfait ! Matthew est aussi très bien construit, en trader pur et dur. Enfin, les trois frères qui gèrent l’agence sont vraiment hilarants !

Cependant, avant de vous lancer dans ce livre, soyez prêt à devoir le relire pour vraiment tout comprendre ! C’est donc un 3.5/5 pour une jolie découverte malgré tout !

Publicités

2 réflexions sur “Emma peut être – Molinié

  1. Alison Mossharty dit :

    Connaissais pas ! Mais la couverture est assez flippante =D

    1. Comme le livre Ahah ! C’est très « théorie du complot » !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :