Catégorie : Play Time

Play Time #2 – Dream Home

Je vous retrouve dans cette rubrique pour vous parler de l’un de mes derniers coups de coeur, Dream Home, jeu polonais sorti le 30 Avril 2017. J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’échanger sur ce jeu avec les personnes du stand de l’Institut Polonais de Paris est Ludique, et je vous conseille vivement de vous y rendre l’année prochaine, si vous êtes amateurs de jeux de société !

Grâce à mon super amoureux qui a reçu à l’obtenir à sa sortie, on s’est offerts quelques heures de jeu bien agréable.

plateau carte

Le principe du jeu est simple : 9 cartes sont découvertes à chaque tour : les cartes se piochent par paire. Le premier joueur retire une colonne de cartes (de préférence celles qui pourraient avantager les adversaires), et choisit ensuite ses cartes, puis le joueur suivant en prend deux, etc… Les cartes non choisies sont défaussées.

Pour devenir premier joueur, il faut choisir la première carte : une seule carte donc, mais la possibilité de jouer en premier, et donc de choisir quelle colonne sera défaussée.

Ensuite, on constitue sa maison : on collecte des cartes pièces et des cartes accessoires, qu’on rajoute dans la maison en l’agençant comme bon nous semble. Attention : on ne peut pas placer de carte à un étage reposant sur une pièce vide, et les cartes en sous-sol sont uniquement les cartes spéciales prévues à cet effet.

décor

On doit aussi collecter des cartes toits, 4 au minimum pour collecter des points à la fin ; si le toit est d’une seule couleur, il rapporte plus de points. Attention donc à bien regarder la couleur que choisit l’adversaire, afin de le bloquer dans ses choix.

carte gros plan

On a aussi des petites cartes bonus qui servent pour la plupart au moment du décompte des points. Mais surtout, l’agencement de notre maison rapporte des points : on peut combiner des pièces, les agrandir, et obtenir des points bonus si on a une salle de bain à chaque étage ou une cuisine, une chambre et une salle de bain dans la maison (c’est quand même la base).

Le tout est d’une grande jouabilité : le jeu est fluide, simple (rien qu’avec cet article, vous connaissez 90% des règles), et même si la re-jouabilité n’est pas forcément idéale, on passe un très bon moment.

Nous qui jouons très régulièrement, c’est-à-dire tous les soirs, on prend un grand plaisir à le sortir une ou deux fois dans la semaine, quand on a envie d’un jeu rapide et fun.

Les qualités :

1) Il se joue très bien à deux, comme à trois ou quatre (nombre maximum), ce qui est assez rare ! Plus il y a de joueurs, plus la partie va être stratégique ; à deux, au vu du choix des cartes, la partie repose un peu plus sur le hasard du tirage.

2) Le design est magnifique : pour les nerds comme moi, avoir chaque carte personnalisée, pouvoir faire des pièces d’un style différent à chaque fois, c’est super important, ça renforce le plaisir d’y jouer et ça pousse à y revenir : car chaque maison est différente à chaque fois.

3) Le prix : on va pas se mentir, si on achète pas mal de jeux (même d’occas) cela revient vite cher. Or Dream Home est proposé à 27€ sur le net, et vous pouvez le trouver à 30€ dans les magasins spécialisés (mais vous soutenez des petits magasins et ça c’est chouette pour tout le monde). Très abordable par rapport à la plupart des jeux, pour une belle qualité et un contenu conséquent.

4) La durée de jeu : 45 min environ, selon la rapidité du joueur avec qui vous jouez (clin d’oeil à mon amoureux, le joueur le plus lent du monde). La partie s’arrête quand tout le monde a rempli sa petite maison.

Les  défauts :

C’est sûrement un de mes jeux préférés, donc aucun j’ai envie de vous dire ! Ah si, j’aurais bien aimé une petite extension avec les personnages de la famille (sans que ça devienne un Sims). La nerd en moi aurait été super satisfaite, après tout il y a déjà les animaux !

Je vous conseille donc ce petit jeu si vous aimez les beaux graphismes, les jeux simples et fluides, où vous pouvez jouer en famille ou à deux !

 

 

 

Play Time #1 – Heavy Rain

Je vous reviens en ce dimanche pluvieux, dimanche heureux, pour une nouvelle rubrique Play Time, dans laquelle je partagerais tous les jeux vidéos et jeux de société auxquels je suis addict en ce moment. Car pour ceux qui ne le savent pas : quand je ne lis pas, je joue.

Résultat de recherche d'images pour "gif i need help"

Pour ce premier Play Time, je vous retrouve pour vous parler d’un jeu vidéo dont on a beaucoup parlé, que j’ai beaucoup aimé et beaucoup moins aimé en même temps.

Heavy Rain est un jeu un peu particulier : chaque action que vous entreprenez modifie l’histoire et donc, son dénouement.Vous incarnez tour à tour différents personnages, un flic, un père, une journaliste et un détective, tous en proie à la même enquête : retrouvez le Tueur aux origamis.

Je dois dire que l’histoire est excellente : on est vraiment plongés, grâce aux différents points de vue, dans l’enquête. Et chaque élément que l’on trouve, ou ne trouve pas, nous permet d’identifier le tueur. Moi par exemple, je suis passée à côté d’une preuve cruciale qui m’a empêché de le dénicher… Ce qui nous amène au deuxième point positif de ce jeu : l’histoire est modifiée à chacun de nos choix, de nos actions, ce qui nous permet de pouvoir jouer et rejouer, sans jamais se retrouver avec la même histoire. Cependant la fin, elle, ne change pas. Ce qui m’amène aux points négatifs de ce jeu.

Résultat de recherche d'images pour "gif you are a mean"

C’est quoi cette fin ? Non mais sérieusement… J’étais très surprise du tueur, mais surtout il y a une énorme incohérence entre ce qu’il se passe dans le jeu et le choix de l’assassin. Si vous comptez y jouer, je vous conseille ensuite de vous rendre sur les forums : il y a des dizaines de joueurs qui, comme moi, ont partagé cette incompréhension. L’autre élément -et non des moindres – que je pourrais reprocher à ce jeu, est la prise en main. J’y ai joué sur PS3, et j’ai trouvé que dans de nombreuses scènes, j’étais handicapée par la prise en main du personnage qui est, pour moi, à améliorer.

Résultat de recherche d'images pour "gif i said it"

Si vous cherchez donc un bon jeu d’enquête, un peu tranquille, un peu contemplatif, je vous conseille de tenter cette petite pépite visuelle. Je vais pour ma part tester prochainement le deuxième jeu des créateurs, Beyond two souls.