Play Time #3 – Celestia

Si comme nous, vous aimez les longues soirées d’automne et d’hiver à jouer entre amis autour du feu (ou près du radiateur, chacun fais comme il peut), vous êtes au bon endroit !

celestia jeu de société

Oui, car aujourd’hui je viens vous parler de Celestia, qui est un super petit jeu que nous avons pu tester (encore une fois) au Paris est Ludique ! Il est sorti en Février 2016, et d’après ce que j’ai vu, vous pouvez le trouver aux alentours de 25 à 30€. Il se joue de deux à six joueurs, et le temps de partie annoncé est de 30 min (c’est un peu plus long que ça à plusieurs !).

Ce jeu est super simple :

  • Vous avez un petit bateau volant, dans lequel vous êtes confortablement installés, vous et vos copains, ainsi que des petites cartes qui vont vous aider à rester à bord de ce bateau

celestia jeu de société

  • Chacun à son tour, puisque l’on croit en l’équité, un des coéquipiers sera capitaine, et devra lancer les dès

P1070968

  • Les méchants dès représentent les méchantes perturbations (pensez oiseaux dans les réacteurs, brouillard de Stephen King, pirates à bord, et gros orage pas gentil).  Vous avez aussi une face blanche, donc tout n’est pas perdu. Les cartes représentent un équipement qui vous permet de combattre chacune des perturbations.

celestia jeu de société

  • Et c’est là qu’en super ami, vous allez décider si vous sautez du bateau volant pour atterrir en toute sécurité et récolter les points de la case, via une petite carte, ou si vous restez soutenir votre capitaine, parce que vous croyez en lui (ou que vous savez compter les cartes). Si il a les cartes correspondantes aux dès, vous passez au niveau supérieur.

celestia jeu de société

  • Le but est d’arriver à destination (c’est toujours plus agréable), en franchissant les différents paliers, pour récolter le plus de points possibles, symbolisés donc par les petites cartes !

celestia jeu de société

  • Plus les paliers sont hauts, plus ils rapportent de points au moment où vous descendez. Mais ils demandent aussi plus de dès et donc plus de perturbations ! Et puis vos gentils coéquipiers ont des petites cartes spéciales qui peuvent vous aider, ou pas…
  • Le premier joueur à remporter 50 points a gagné ! Attention à bien compter vos points au fur et à mesure… Car pour rappel, les points sur des petites cartes posées en face de vous face cachée !

Les qualités : 

  • C’est super drôle à plusieurs, car la plupart du temps, c’est basé uniquement sur le poker face du joueur qui est capitaine. Et qui trouve ça vachement bien si vous descendez à un point.
  • Les règles sont super simples : pas besoin de sortir le livret ou de prévoir une heure de plus pour les expliquer
  • Le bateau est à monter soi-même : et ça m’a fait très plaisir !
  • Tout le plateau de jeu est modulable et donc adaptable à la taille de votre table !
  • On peut acheter un grand plateau de jeu (non modulable celui-ci), qui est quand même super beau
  • Le plateau est très rapide à mettre en place, puisqu’il est composé de petits éléments, sauf pour le bateau qui est assez fragile et dont je vais vous parler si dessous…

Les moins : 

  • et cela va être mon premier point négatif même si il est aussi positif : le bateau est beau et sympa à monter certes, mais impossible à ranger. Quand on a quelques jeux ça va, mais quand on a un dressing rempli de jeux, ça devient compliqué de le mettre quelque part sans le perdre ou l’abîmer. Et nous qui trimbalons régulièrement nos jeux, celui-là ne fait souvent pas partie de notre choix…
  • Le jeu est moins sympa à deux : sachant que personnellement on joue 90% du temps à deux, et qu’on hésite à le transporter pour ne pas l’abîmer, il est réservé aux soirées jeux que l’on organise chez nous.

Cela n’empêche que le jeu est super original, que ce soit dans ses règles que dans son design, et que ça on aime, on en redemande, et on vous le conseille ++++ !

Publicités

Play Time #2 – Dream Home

Je vous retrouve dans cette rubrique pour vous parler de l’un de mes derniers coups de coeur, Dream Home, jeu polonais sorti le 30 Avril 2017. J’ai d’ailleurs eu l’occasion d’échanger sur ce jeu avec les personnes du stand de l’Institut Polonais de Paris est Ludique, et je vous conseille vivement de vous y rendre l’année prochaine, si vous êtes amateurs de jeux de société !

Grâce à mon super amoureux qui a reçu à l’obtenir à sa sortie, on s’est offerts quelques heures de jeu bien agréable.

plateau carte

Le principe du jeu est simple : 9 cartes sont découvertes à chaque tour : les cartes se piochent par paire. Le premier joueur retire une colonne de cartes (de préférence celles qui pourraient avantager les adversaires), et choisit ensuite ses cartes, puis le joueur suivant en prend deux, etc… Les cartes non choisies sont défaussées.

Pour devenir premier joueur, il faut choisir la première carte : une seule carte donc, mais la possibilité de jouer en premier, et donc de choisir quelle colonne sera défaussée.

Ensuite, on constitue sa maison : on collecte des cartes pièces et des cartes accessoires, qu’on rajoute dans la maison en l’agençant comme bon nous semble. Attention : on ne peut pas placer de carte à un étage reposant sur une pièce vide, et les cartes en sous-sol sont uniquement les cartes spéciales prévues à cet effet.

décor

On doit aussi collecter des cartes toits, 4 au minimum pour collecter des points à la fin ; si le toit est d’une seule couleur, il rapporte plus de points. Attention donc à bien regarder la couleur que choisit l’adversaire, afin de le bloquer dans ses choix.

carte gros plan

On a aussi des petites cartes bonus qui servent pour la plupart au moment du décompte des points. Mais surtout, l’agencement de notre maison rapporte des points : on peut combiner des pièces, les agrandir, et obtenir des points bonus si on a une salle de bain à chaque étage ou une cuisine, une chambre et une salle de bain dans la maison (c’est quand même la base).

Le tout est d’une grande jouabilité : le jeu est fluide, simple (rien qu’avec cet article, vous connaissez 90% des règles), et même si la re-jouabilité n’est pas forcément idéale, on passe un très bon moment.

Nous qui jouons très régulièrement, c’est-à-dire tous les soirs, on prend un grand plaisir à le sortir une ou deux fois dans la semaine, quand on a envie d’un jeu rapide et fun.

Les qualités :

1) Il se joue très bien à deux, comme à trois ou quatre (nombre maximum), ce qui est assez rare ! Plus il y a de joueurs, plus la partie va être stratégique ; à deux, au vu du choix des cartes, la partie repose un peu plus sur le hasard du tirage.

2) Le design est magnifique : pour les nerds comme moi, avoir chaque carte personnalisée, pouvoir faire des pièces d’un style différent à chaque fois, c’est super important, ça renforce le plaisir d’y jouer et ça pousse à y revenir : car chaque maison est différente à chaque fois.

3) Le prix : on va pas se mentir, si on achète pas mal de jeux (même d’occas) cela revient vite cher. Or Dream Home est proposé à 27€ sur le net, et vous pouvez le trouver à 30€ dans les magasins spécialisés (mais vous soutenez des petits magasins et ça c’est chouette pour tout le monde). Très abordable par rapport à la plupart des jeux, pour une belle qualité et un contenu conséquent.

4) La durée de jeu : 45 min environ, selon la rapidité du joueur avec qui vous jouez (clin d’oeil à mon amoureux, le joueur le plus lent du monde). La partie s’arrête quand tout le monde a rempli sa petite maison.

Les  défauts :

C’est sûrement un de mes jeux préférés, donc aucun j’ai envie de vous dire ! Ah si, j’aurais bien aimé une petite extension avec les personnages de la famille (sans que ça devienne un Sims). La nerd en moi aurait été super satisfaite, après tout il y a déjà les animaux !

Je vous conseille donc ce petit jeu si vous aimez les beaux graphismes, les jeux simples et fluides, où vous pouvez jouer en famille ou à deux !