Ce que j’ai regardé en Septembre #1

Et oui pas beaucoup de nouvelles séries en Septembre, mais aujourd’hui je vous parle d’un des mes gros coups de coeur de l’année : la série Girlboss, inspiré du livre du même nom. Elle dure 13 épisodes, et comme d’habitude vous la trouvez sur Netflix !

Résultat de recherche d'images pour "gif girl boss"

On y suit l’histoire de Sophia Marlowe, une jeune femme un peu paumée qui pour payer son loyer, va vendre une veste sur Ebay. Et c’est le début du succès, puisque à partir de là, elle va monter un business de vente vintage en ligne. Cette histoire est inspiré de la vie de Sophie Amoruso, qui a écrit ses mémoires après avoir connu le succès et la notoriété dans la mode avec sa marque Nasty Gal.

Résultat de recherche d'images pour "gif girl boss"

Déjà, je dois dire que même si elle est du genre tête à claques (ou justement parce qu’elle est tête à claques), je me suis vachement identifiée dans son personnage, et dans les phases qu’elle traverse au cours des trois ans où on la suit. Pour ne rien gâcher, j’ai le même âge que le personnage au début de la série, donc ça aide. Il ne faut donc pas oublier que l’histoire est avant tout une histoire d’évolution, d’accepter le passage à la vie adulte tout en réalisant ses rêves. Puisque comme le dit Sophia : « La vie d’adulte c’est la mort des rêves. »

Résultat de recherche d'images pour "gif girl boss"

Girlboss est donc une série qui se veut motivante, inspirante et féministe. Et qui réussit assez bien son pari : les femmes représentent 95% des personnages, les histoires d’amour sont très secondaires dans la série, et il n’y a que vers la fin où l’on sombre un peu dans le mélo. Avant ça, il s’agit surtout de suivre le personnage alors qu’elle trouve sa voie et se construit après de rien.

Résultat de recherche d'images pour "gif girl boss"

Alors oui par contre, ça peut être un peu nian nian parfois : mais je pense que c’est le but. Car après avoir vu ces 13 épisodes, on ressort en mode Sofia : battante, volontaire, ambitieuse. Bref, une série inspirante, motivante, et qui fait du bien par là où elle passe (sauf le dernier épisode, j’ai pleuré comme un enfant).

Résultat de recherche d'images pour "gif girl boss"

 

 

Publicités

La Servante Ecarlate – Margaret Atwood

la servante écarlate

Sous la pluie et sous le plaid, je vous retrouve pour vous parler de ma dernière lecture, La Servante Ecarlate de Margaret Atwood.

Pour la faire simple, c’est pour moi la lecture CHOC de cette année. Je pense qu’il s’agit d’une de ces lectures qu’on peut qualifier d’importante ; une de ces lectures qu’on devrait imposer aux adolescents.

Même si vous devez être nombreux à connaître cette oeuvre, à travers la série notamment, voici un petit résumé : on est projeté dans le futur aux Etats-Unis, où les jeunes femmes en âge de procréer sont employées dans des familles riches et puissantes afin de, je vous laisse deviner procréer. A cette réalité déjà horrible, vous rajoutez des privations de plus en plus extrêmes, et une absence totale de liberté à tous les niveaux, mais surtout chez les femmes.

En quoi ce livre m’a troublé ? Parce qu’il est tellement réel. Parce que la façon dont les personnages passent du monde que l’on connaît à la dictature imposée dans le livre est réelle. Tout est probable, et facile. Et comme nous, ils se disent : ça ne peut pas arriver, pas de nos jours. Mais tout d’un coup notre personnage principal n’a plus le contrôle de son temps, de son argent, de sa liberté, et puis soudain c’est l’atteinte au corps et à la vie en général.

Donc comment dire : lisez-le. Pas pour l’intrigue, pas pour la série, mais pour le fond de ce livre écrit dans les années 80 mais qui plus que jamais sonne trop juste et trop réel.

Paye ta semaine #1

Et oui, un nouveau rendez-vous sur le blog ! Je commençais à me lasser des rendez-vous du Lundi, et comme je n’ai pas encore trouvé un autre rendez-vous qui me convient, j’ai décidé d’en créer un à ma façon.

Je vais donc vous retracer ma semaine : les livres que j’ai lus, les films que j’ai vu et les séries que j’ai dévoré. Tout ça avec l’aide de mon Bullet Journal et de ma mémoire, donc rien de très précis historiquement.

Lundi :

Comme un Lundi, une montagne de choses à faire mais j’ai été hyper productive : je vous ai préparé un petit article, j’ai fais du sport, et surtout j’ai terminé La Servante Ecarlate de Margaret Atwood. Malgré tout, je déteste tout, je déteste tout le monde, et je me vautre devant la télé au lieu de lire.

angry panda

Mardi-Mercredi-Jeudi :

taylor swift

C’est la que ça se dégrade. La crève, envie de rien, beaucoup de stress : rien lu. Si je vous assure, rien du tout. Je suis donc à ce point à 15 pages de Big Little Lies de Liane Moriarty. Pourtant, j’adore mais rien à faire. En plus, j’ai mal aux oreilles, donc je ne supporte plus les écouteurs et je ne peux pas terminer mon livre audio. Calamités… Et puis la saison 3 de Narcos est sortie : j’aurais donc pu tout à fait l’incorporer dans tous les jours de cette semaine, car j’y passe mes soirées.

supernatural

Vendredi :

Ahhh les Vendredis. Et il a été très spécial pour moi : j’ai repris l’équitation après un arrêt depuis plus de dix ans. Emotion, émotion…

équitation
(En vrai ça ne ressemblait pas du tout à ça)

Samedi-Dimanche :

fail équitation

Et courbatures. GROSSES COURBATURES. Et oui le dada fais travailler l’intérieur des cuisses qui en avait bien besoin. Un week-end à la mer plus tard, je n’ai toujours rien lu (vous voyez comme je noie bien le poisson), et le blog est en friche, mais je suis zen et c’est le plus important.

Voilà donc pour mon petit récapitulatif de la semaine. J’espère que le format vous a plu, et n’hésitez pas à laisser vos liens, vos récaps, vos idées en commentaires !

Ce que j’ai regardé en Août #3 – The Crown

On ne va pas se mentir, je suis un peu gaga quand il s’agit de la famille royale anglaise, ce n’est donc pas par hasard que j’ai enfin regardé The Crown, série qui retrace l’ascension sur le trône de la reine Élisabeth. 

Série netflix The Crown reine d'Angleterre

Même si je pense que tous les personnages ne sont pas forcément mis en valeur (les seuls qui sortent du lot sont le roi Georges, la reine Élisabeth, le prince Philip, Churchill et la princesse Margareth), je trouve cette série super intéressante d’un point de vue humain. 

Je ne saurais pas dire si tous les points historiques sont exacts, mais avoir cet aperçu de la jeunesse de la reine permet vraiment de se rendre compte de la force de caractère qu’il lui a fallu pour ne pas craquer. Sa relation avec le prince Philip est elle aussi vraiment touchante. 

Rien donc de spectaculaire mais si vous aimez l’histoire, les potins et les intrigues à la cour je vous conseille de vous pencher te cette série qui comme d’habitude est disponible sur Netflix !

C’est Lundi que lisez-vous ? #21

Je vous retrouve pour un C’est Lundi ! Je vous ai déserté Lundi dernier car je n’avais pas vraiment avancé sur mes lectures. 

Comme d’habitude je réponds aux trois questions : 

1) Qu’avez-vous lu la semaine dernière ? 

2) Que lisez-vous actuellement ? 

3) Que lirez-vous ensuite ? 

Ce rendez-vous est comme toujours organisé par Galléane

Ce que j’ai lu les deux dernières semaines : 

Pas grand chose : j’ai terminé Jessie, que je n’ai finalement pas aimé (j’en parlerais une fois digéré), et j’ai terminé Le magicien de Feist en livre audio. 


Ce que je suis en train de lire : 

Je savoure La Servante Écarlate, de Margaret Atwood, mais j’aurais préféré que l’automne tombe finalement, car j’ai un peu de mal à lire quand il fait 130° degrés. 


Je suis bientôt à la fin du troisième tome de La Guerre de la Faille, de Feist, avec Silverthorn que j’écoute en livre audio. Et que j’aime beaucoup aussi. 


Ce que je lirais ensuite : 

Probablement Big little lies pour les mêmes raisons que la Servante écarlate : je veux regarder la série ! 


Niveau audio je continuerais avec le dernier tome de la Guerre de la Faille. 


Bonne semaine de lectures ! Et n’hésitez pas à partager vos avis en commentaires ! 

Ce que j’ai regardé en Août #2 – Ozark

Résultat de recherche d'images pour "ozark"

Je suis contente aujourd’hui de pouvoir vous parler d’une série dont la saison 2 a été confirmée (on voit de quoi je parle hein !), et il s’agit d’Ozark, petite série disponible comme toujours sur Netflix (malheureusement je ne suis pas sponsorisée).

Si vous souhaitez tout savoir sur comment blanchir de l’argent, comment être un gros poissard et comment éviter que votre famille se fait découper par un cartel, je vous conseille de choper votre plaid ou votre transat (selon la région), et de vous caler confortablement pour binge watcher la saison 1.

L’histoire est assez rocambolesque : un père de famille va devoir, si il souhaite sauver la dite famille, blanchir de l’argent pour un patron de cartel. Pour cela, il déménage… dans un Twin Peaks Bis. Le pauvre… mais pas tellement !

Je vous ai volontairement édulcoré le résumé car j’ai eu beaucoup de surprises pendant les premiers épisodes et je souhaite maintenir le suspense.

Concrétement, j’ai adoré l’histoire : on s’attache aux protagnistes, mais on adore aussi les détester, et comme dans la vraie vie, tout le monde a ses vilains petits secrets. Le seul petit bémol est que j’ai trouvé la série assez soft niveau violence : alors oui, je sais, la violence n’est pas forcément nécessaire, mais quand on parle de drogue et de cartel, c’est quand même un élément assez important de l’histoire, qui là a été gommé… mais qui permet d’ouvrir cette série à un public plus sensible !

Donc si vous aimez les histoires de mafieux, les ambiances petite ville et les rednecks (ceux qui l’ont vu me comprendront), n’hésitez plus !!

Bon visionnage

Ce que j’ai regardé en Août #1 – Friends From College

Je vous retrouve pour vous présenter la première série que j’ai terminé en Août : Friends From College.

Résultat de recherche d'images pour "friends from college"

On suit l’histoire d’un couple qui choisit de tout quitter pour retourner vivre à New York et retrouver leurs amis de fac. Mais depuis la Fac, beaucoup de choses ont changé et rien ne va se passer comme prévu.

Je dois d’abord vous dire que je n’aime pas les séries comico-tragiques. Je suis capable de regarder un episode de HIMYM de temps en temps, mais c’est bien tout ce que je peux supporter ! Or j’ai vraiment trouvé que cette série était plus subtil dans son approche : beaucoup de jeux de mots, de comiques de situation, et beaucoup de vrais sujets de tous les jours (en vrac, les problèmes de couple, les amitiés, le temps qui passe, la crise de la trentaine etc).

Les acteurs sont assez complémentaires (même si je trouve que l’actrice choisie pour jouer Sam paraît plus âgée que les autres), et les scènes s’enchaînent sans temps mort.

C’est donc une petite série courte (une dizaine d’épisodes de vingt minutes) et très agréable à regarder, que je vous conseille de dévorer ce week-end (pluvieux, comme d’habitude), et qui est bien sûr disponible sur… Netflix. Quel suspense !